Comment fonctionne une complémentaire santé ?

Publié le : 22 juin 20204 mins de lecture

La complémentaire santé, également appelée mutuelle, complète les remboursements des frais sanitaires effectués par la Sécurité sociale. De nos jours, souscrire ce type de contrat est presque incontournable. En revanche, pour que cela vous soit réellement utile, il est important de bien comprendre le fonctionnement d’une mutuelle. Ceci vous permet par ailleurs de faire votre choix en toute connaissance de cause.

Une complémentaire santé, pourquoi et pour qui ?

Le régime obligatoire se désengage progressivement d’un certain nombre de dépenses. Pour chaque acte médical, la Sécurité sociale fixe un pourcentage de remboursement par rapport au tarif de convention établi. Et, plusieurs soins comme l’hospitalisation ou encore les soins dentaires sont très mal pris en charge. Pour cette raison, avoir une couverture de santé complémentaire s’avère indispensable. La mutuelle remboursera au souscripteur les dépenses non-couvertes par la Sécurité sociale. Ce montant non pris en charge par l’assurance maladie obligatoire est appelé ticket modérateur. En souscrivant une complémentaire santé, vous serez donc plus à l’abri des soucis financiers engendrés par les imprévus sanitaires. En général, une complémentaire santé souscrite individuellement peut s’étendre aux enfants et au conjoint du souscripteur. En d’autres termes, le contrat peut couvrir la famille de l’assuré. Pour un salarié, la loi oblige les entreprises à proposer à leurs employés une assurance complémentaire santé collective.

Quel est le coût d’une complémentaire santé ?

Plusieurs éléments déterminent le coût de la mutuelle. Il s’agit, notamment, de l’étendue de la couverture, du statut, de l’âge, de l’habitation, ainsi que du montant des revenus du souscripteur. Par exemple, pour un souscripteur habitant dans une grande ville, l’assureur peut considérer le fait qu’il peut consulter des praticiens pratiquant des dépassements d’honoraires. Par conséquent, la cotisation mensuelle qu’il devra payer sera un peu plus élevée comparée à celle d’un souscripteur habitant dans une zone rurale. Une personne âgée aura également une cotisation plus coûteuse. En effet, les seniors ont des besoins de santé plus importants comparés aux personnes plus jeunes.

Comment fonctionnent les remboursements ?

Les remboursements des dépenses dépendent des garanties souscrites et aussi du niveau de couverture choisi. Le pourcentage de remboursement établi par la complémentaire santé se réfère au tarif de convention de la Sécurité sociale. Ainsi, un contrat qui vous rembourse à 100 % ne signifie pas que vous n’aurez plus rien à payer. La mutuelle prendra en charge uniquement l’intégralité du ticket modérateur. Si vous voulez que vos dépassements d’honoraires soient également remboursés, il faudra alors opter pour une couverture plus étendue. Les mutuelles proposent des couvertures allant jusqu’à 400 %, voire plus.

Assurance santé seniors : est-ce plus cher ?
Comment résilier sa complémentaire santé ?

Plan du site