Comment résilier mon assurance auto ?

Alors qu’on est obligé de souscrire son véhicule à une assurance auto, les assureurs ne sont pas tous satisfaisants en terme de garanti en cas d’accident. Heureusement, afin de changer d’assurance auto pour un tarif plus avantageux, vendre sa voiture, trouver des garanties plus attrayants… résilier une assurance auto devient plus facile grâce aux lois récemment apparues. Toutefois, certaines conditions sont à respecter afin de pouvoir renoncer à la reconduction automatique de votre assurance. La loi Hamon ou la loi Chatel vous dit quelque chose ? Si non, pas de panique. C’est le moment de le savoir.

La loi Chatel pour une facilité de résiliation à l’échéance

Un contrat d’assurance est contracté en général durant une période de un an sans la possibilité de résiliation sauf dans des cas spécifiques (mariage, vente du véhicule). Auparavant, si une demande de résiliation d’une assurance auto  devrait parvenir aux assureurs un ou deux mois avant son expiration pour être valable. La loi Chatel oblige désormais les assureurs à vous signaler la date d’échéance. Tout cela pour vous offrir l’occasion de respecter plus aisément le délai de dépôt de votre demande de résiliation. Toutefois, plusieurs cas peuvent se présenter en fonction de l’arrivée du courrier de l’assureur. Pour de plus amples informations, veuillez-vous renseigner sur https://www.maif.fr.

La loi Hamon pour résilier son assurance auto à tout moment après douze mois

Apres être souscrit dans une assurance auto depuis au moins un an, la résiliation d’un contrat d’assurance auto devient désormais possible à tout moment grâce à la loi Hamon. Néanmoins, pensez à choisir un nouvel assureur bien avant pour éviter que votre véhicule roule sans assurance. Un simple courrier adressé à votre ancien assureur suffit et votre nouvelle assurance fera le reste de la résiliation. Ainsi, vous êtes sûr d’avoir des papiers en règle mais aussi des garanties continues.

Résilier son assurance pour la vente de son véhicule, comment ?

Sachez que si votre contrat d’assurance est interrompu après le jour de la vente, cela ne veut pas pour autant dire que ce dernier est résilié. Pour ce faire, votre assureur doit être prévenu par un courrier appuyé. Dix jours au maximum, c’est le temps qu’il leur faut pour résilier le contrat après avoir reçu votre lettre. Dans le cas où l’assuré à payé la totalité de la cotisation à l’avance, un remboursement compte tenu du jour de la vente et de l’échéance du contrat d’assurance doit être fait. Dans d’autres cas comme une perte ou un décès de l’assuré, n’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel.

Pour payer moins cher : focus sur les assureurs autos en ligne !
Hausse des tarifs des assureurs auto : comment et pourquoi ?