Quelle prise en charge en cas de soucis de santé à l’étranger ?

Publié le : 22 juin 20204 mins de lecture

Avez-vous des projets de vacances en dehors de votre pays ? Si c’est le cas, pensez à obtenir la meilleure couverture pour votre assurance santé. En effet, il est essentiel de savoir les modalités de remboursement concernant vos éventuels soins médicaux. Elles varient selon la destination de vos vacances. Vous pourrez soit vous faire rembourser après le paiement de tous les frais y afférents, soit être dispensé de cette avance. Quelle prise en charge donc est prévue en cas de problèmes de santé à l’étranger ?

Pour un voyage en Europe

Pour vos soins imprévus, il est possible de vous faire rembourser les frais médicaux en dehors de la France. En effet, la réglementation européenne a prévu une assurance santé à l’étranger pour tous les ressortissants. La condition sine qua non est de se procurer la CEAM ou carte européenne d’Assurance maladie. Pour bien vous préparer, il faut absolument la demander deux semaines avant votre départ au plus tard. Pour cela, faites votre requête sur internet auprès de votre CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) ou via le site de l’Assurance Maladie Ameli.fr. La procédure est gratuite et facile. La CEAM est valable une année et chacun devra posséder la sienne même les enfants ayant moins de 16 ans). Elle constitue le sésame dans tous les pays de l’Union Européenne en termes de protection sociale.

Pour un séjour hors UE

Pour tous les pays du Monde hors UE exceptés la Suisse, la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein acceptant également la CEAM, la règle générale veut que seuls les « soins programmés » soient pris en charge par l’Assurance maladie. Vous devrez également régler tout sur place, car personne n’avancera vos frais. Certains pays iront jusqu’à vous exiger une garantie financière même en cas d’urgence. Aussi, à votre retour en France, vous devrez envoyer toutes les factures afférentes à vos soins médicaux à votre Assurance-maladie. Dans les meilleures conditions, vous serez remboursé, mais uniquement à hauteur des tarifs en vigueur dans l’Hexagone. Un complément différentiel est aussi envisageable via votre complémentaire santé. Afin d’en bénéficier, vous devrez demander à votre caisse d’affiliation un examen de votre dossier.

Faites un choix optimal de votre assurance

Il est vivement conseillé de souscrire une assurance voyage qui sera largement plus avantageux pour un séjour dans un pays où les structures de santé ne sont pas assez développées. En effet, l’assurance-maladie ne couvre pas le rapatriement sanitaire tandis qu’une assurance voyage peut même prendre en charge vos frais médicaux et le billet d’avion d’un proche si vous deviez être hospitalisé sur place. Pour cela, vous pouvez vous renseigner auprès d’agences de voyage, de mutuelles et d’assureurs privés. Il est également recommandé de consulter un spécialiste pour voir en détail votre situation et les possibilités qui s’offrent à vous. En outre, soyez vigilant concernant les termes de votre contrat d’assurance notamment les exclusions telles les maladies chroniques. Sachez enfin que certaines cartes bleues offrent déjà des assurances voyages, mais faites toujours attention aux termes exacts et aux plafonds accordés.

Assurance santé seniors : est-ce plus cher ?
Comment résilier sa complémentaire santé ?

Plan du site