Je vais vivre en colocation : qui paie l’assurance habitation?

La colocation est une solution de plus en plus tendance, notamment pour les étudiants et jeunes travailleurs. En effet, ce principe permet de réduire les charges lorsqu’on a un budget assez serré. Ceci étant, les colocataires ne sont pas dispensés de l’assurance habitation. Voici les informations essentielles à retenir à ce sujet.

Assurance habitation : particularité de la colocation

L’assurance individuelle s’impose à tout colocataire mais les modalités de souscription à une assurance habitation colocation sont bien distinctes. Avant de pouvoir signer le bail, les colocataires doivent présenter une attestation d’assurance qui contient une clause de solidarité. Autrement dit, ils sont solidairement responsables en ce qui concerne le règlement des loyers. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site des compagnies d’assurances réputées comme la MAIF. Comme dans tout autre bail, la caution qui équivaut à un moins de loyer ne sera restituée qu’en fin de contrat, sauf en cas de réparation nécessaire pour remettre les lieux à l’état initial. Les propriétaires demandent souvent à ce que les colocataires offrent plusieurs garanties de paiement des loyers.

Assurance habitation en colocation : divers cas de figure

Lors de la signature du bail, les colocataires doivent justifier d’une assurance colocation prenant au moins en charge les risques locatifs. Mais comme il s’agit de plusieurs personnes qui partagent un même logement, les situations sont diverses. La première est lorsque les colocataires choisissent une assurance habitation colocation multirisques avec leurs propres garanties. Dans ce cas, il est recommandé de souscrire chez un même assureur pour éviter les problèmes de prise en charge d’un sinistre. Dans d’autres cas, les colocataires signent un seul contrat et la souscription se fait au nom d’un seul d’entre eux. Il faut donc aviser la compagnie si un signataire déménage ou lorsque de nouveaux locataires arrivent. Certains propriétaires peuvent proposer de souscrire une assurance pour ses  colocataires, auquel cas cette mesure doit être spécifiée dans le bail.

Les contrats d’assurance habitation en colocation

Si chaque colocataire choisit un contrat d’assurance habitation colocation individuelle, les formules et tarifs peuvent être adaptés aux besoins et moyens de chacun. De plus, cette option facilite les démarches en cas de départ ou d’arrivée d’un locataire. Cependant, les degrés de garantie en cas de sinistre ne sont pas les mêmes, de même que les remboursements. Si vous optez pour une assurance colocation collective, le signataire se fera rembourser les parts de chaque locataire. Le système d’indemnisation est dans ce cas plus rapide et simple.

J’ai perdu les clés de chez moi : que peut faire mon assurance habitation?
Quel est le prix moyen d’une assurance habitation ?